Pile à lire La Bibliophage

La bibliophage confinée

Bon alors c’était dans les tuyaux, je voulais ressusciter ce site, prendre le temps de faire les choses bien. Mais voilà, face aux difficultés nouvelles de mes confrères libraires, de mes ami.e.s auteur.rice.s, illustrateur.rice.s, coloristes, traducteur.rices…J’ai décidé sur un coup de tête de relancer La Bibliophage avec pour volonté, dans un premier temps et dans l’urgence, de parler et de faire parler de tous ces ouvrages qui sortiront pendant le confinement (ou qui sont sortis juste avant).

Mon seul désir ici est qu’on ne les oublie pas.

Pour certain.e.s, un livre c’est 4 ans de travail, de recherche, de déception, de rencontres, de problèmes techniques pour pouvoir arriver sur certaines tables de certaines librairies. Beaucoup d’entre vous en sont déjà conscient.e.s, mais ce n’est pas parce qu’un livre est édité “qu’il trouvera son public”, comme on dit dans le milieu. A la fois parce que c’est le propre des biens culturels, ils n’intéressent pas tout le monde, mais aussi et surtout parce que tous n’ont pas la chance d’être tirés à 20 000 exemplaires et positionnés dans toutes les librairies, sur la table où on ne pourra les manquer.

Pour prendre un exemple qui devrait parler à nombre d’entre vous, le superbe FabCaro Zaï Zaï Zaï Zaï publié aux éditions 6 Pieds sous Terre n’aurait probablement pas eu le succès qu’il a encore aujourd’hui si des libraires passionné.e.s et chevronné.e.s ne l’avaient pas mis entre toutes les mains. Pas que l’ouvrage ne le méritait pas, loin de là, et FabCaro n’était déjà pas un inconnu à l’époque pour les spécialistes du genre, juste parce que si les libraires étaient passés à côté (comme cela se produit malheureusement régulièrement) il n’y aurait pas eu l’effet boule de neige que l’on connait. De nombreuses grosses structures multiproduits (FNAC, Cultura, Site en ligne) ne connaissaient presque pas l’éditeur à l’époque.

Mon “projeeeet”

Alors en ce nouveau temps de confinement, je vous propose 3 choses:

  • de mon côté, j’ai fait un petit plein des dernières sorties, je compte vous en parler à l’écrit à l’oral ou en photo. Je vais régulièrement me réapprovisionner pour être à jour (ou à peu près).
Pile à lire La Bibliophage
Petite pile à lire
  • Vous êtes lecteur.rice.s ou juste curieuses.x: un bouquin, un.e artiste dont je parle vous intéresse, je mettrai en lien toutes les modalités pour que vous puissiez vous fournir chez un libraire indépendant ou pour acheter des tirages directement chez les créatifs. Le prix du livre étant le même partout, vous n’avez rien à perdre juste à soutenir cette chaine du livre bien mal en point, donnez moi vos avis en commentaires, par mail, sur les réseaux sociaux…

  • Vous êtes éditeur.rice, auteur.rice, illustrateur.rice: n’hésitez pas à me faire savoir vos nouveautés, celles de vos confrères. J’essaierai également, dans la mesure du possible techniquement, de vous donner la parole.

C’est un vaste programme, je ne sais pas dans quoi je m’engage, je ne sais pas si ça vous intéresse finalement, mais ce sera ma petite contribution pour cette période qui je le rappelle va précariser encore plus les plus précaires et la chaîne du livre déjà bien contrainte.

Quand je n’ai pas le temps d’écrire une parole construite (ou à peu près), je suis assez active sur les réseaux sociaux. Je vous y attends.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.